EY est un des leaders mondiaux de l’audit, du conseil, de la fiscalité et du droit, des transactions. Partout dans le monde, notre expertise et la qualité de nos services contribuent à créer les conditions de la confiance dans l’économie et les marchés financiers. Nous faisons grandir les talents afin qu’ensemble, ils accompagnent les organisations vers une croissance pérenne.

C’est ainsi que nous jouons un rôle actif dans la construction d’un monde plus juste et plus équilibré pour nos équipes, nos clients et la société dans son ensemble. Retrouvez plus d’informations sur notre organisation sur www.ey.com/fr .

 

Up for the planet : les Etats Généraux des générations futures

Tribune de Jean-Pierre Letartre, Président, EY France

Il est temps d’agir pour les générations futures !

Construire un monde du travail plus performant et plus épanouissant est l’ambition d’EY. Building a Better Working World est au quotidien, en France et à travers le monde, notre signature. C’est une belle ambition. Mais construire un monde plus juste pour les générations futures est un objectif encore plus beau. Encore plus utile.

C’est la raison pour laquelle EY en France a immédiatement accepté la proposition de la fondation Positive Planet présidée par Jacques Attali de soutenir l’initiative « Up for the Planet » lancée en septembre lors de la première édition du Global Positive Forum.

Nous ne pouvions refuser une telle proposition.

Depuis cette date, nos équipes sont sur le pont. Via un partenariat de compétences, nous sommes en ordre de bataille pour répondre aux attentes immenses des citoyens de demain. Notre mission est simple mais tellement importante.

Pour la mener à bien, notre savoir-faire sera précieux. Je pense notamment à nos initiatives pour soutenir l’entrepreneuriat, au mécénat de compétences et financier qui nous permet de favoriser la solidarité en partageant nos talents, à la Fondation EY pour les métiers manuels.

Nous ne sommes pas seuls dans cette aventure. Depuis le lancement de la plateforme de consultation en ligne en décembre, de nombreux citoyens nous ont déjà montré le chemin. Outre cette belle participation, EY en France a à ses côtés les plus éminents experts. Leurs compétences et leur connaissance du terrain nous sont précieuses. Nous épaulent Manon Aubry, Senior Advocacy Officer chez Oxfam, Antoine Chiquet, Président de Komo Learning Center, Florence Lafragette, Directrice générale adjointe de la Fondation L’Oréal, Benjamin Magnard, fondateur de Maxicours, Mathieu Nebra, co-fondateur d’Openclassrooms, Romain Paillard, co-fondateur de l’école Le Wagon, Sandrine Pautot, Directrice adjointe de la stratégie au Ministère de la santé, Catherine Sueur, Directrice adjointe de l’APHP, et enfin Catherine Wihtol de Wenden, Directrice de recherche au CNRS et Professeure à Sciences Po.

Tous ensemble, nous allons tenter de faire les propositions les plus réalistes et, selon nous, les plus efficaces pour que les générations futures aient une vie meilleure.

Comment répondre à ce magnifique et ô combien délicat défi ? Nous avons déjà identifié trois pistes. Elles sont selon nous essentielles, incontournables, universelles. La première consiste à donner à tous et à toutes un accès facile, efficace et peu onéreux aux soins de santé. La deuxième vise à offrir à chaque enfant de la planète une éducation de qualité. La troisième, en une synthèse des deux premières, aura l’ambition de lutter contre la pauvreté.

Après cette période de réflexion, rythmée par les réunions mensuelles entre tous les partenaires, viendra le temps de l’action. Nos propositions seront remises au début de l’été à Emmanuel Macron, le président de la République. Parce qu’elles devraient être en phase avec la signature de la France à l’international, Make our planet great again, qui ne se limite pas au développement durable, gageons qu’elles seront bien accueillies. Elles seront ensuite adressées aux chefs d’Etat des membres du G20 qui se réuniront à l’automne en Argentine. Espérons qu’ils en feront bon usage. L’avenir de notre jeunesse en dépend.

Jean-Pierre Letartre. 

S'inscrire à notre newsletter